Comment choisir son fouet de cuisine ? - Fackelmann France

Comment choisir son fouet de cuisine ?

Le fouet de cuisine est un incontournable, tout le monde le connait, de nombreux enfants ont voulu l’ôter des bras de leurs parents alors qu’ils mélangeaient. Cuisiner sans fouet est rapidement un calvaire. Il vous permet de rendre vos préparations lisses et de limiter les grumeaux. Utile aussi bien pour vos préparations sucrées que salées, le fouet de cuisine se décline aujourd’hui sur le marché en de très nombreux modèles. Ainsi, le premier critère de choix d'un fouet est l'usage que vous lui réserver : si vous souhaitez plutôt un fouet de pâtisserie pour casser les grumeaux, monter des œufs en neige ou encore monter une Chantilly ou un fouet de cuisine pour préparer de la mayonnaise, remuer vos préparations, etc. Qu’il soit électrique ou manuel, rond ou plat, le choix est vaste et il est important de ne pas se tromper. Nous allons exposer pour vous les différents critères à prendre en compte lorsque vous désirez acheter un fouet de cuisine durable et performant.

Quelles sont les différentes formes de fouet ?

Fouet français : Les fouets français sont les fouets classiques, assez étroits et longs, ils sont réputés pour leur praticité. Leurs brins fins et rigides permettent aux fouets d’accéder dans les coins de votre bol à mélanger ou de votre casserole.

Fouet ballon : Les fouets ballons tiennent leur nom de leur forme arrondie. Grands, avec seulement quelques brins en métal, les fouets ballons sont parfaits pour fouetter des crèmes, incorporer des ingrédients secs et faire des pâtes épaisses dans des grands bols.

Fouet à boule : Les fouets à boule sont parfaits pour aérer les pâtes tout en gagnant du temps. La boule à l’intérieur de ses fils permet d’éviter la formation de grumeaux et garantit un mélange homogène. La boule a aussi pour fonction d’empêcher l’accumulation d’aliments à l’intérieur du fouet.

Fouet plat : Le fouet plat, parfois aussi appelé fouet roux, permet d’atteindre facilement les recoins des contenants et de mélanger dans des contenants peu profonds. Ces fouets ont l’apparence d’une cuillère et sont ainsi très simples à ranger.

Fouet en bobine : Formés d’un seul fil solide noué en spirale qui descend en cône du manche, ces fouets sont idéaux pour mélanger les liquides. Ils sont souvent désignés comme « fouet à œufs » puisqu’ils sont particulièrement efficaces pour battre des œufs. Leur forme sphérique permet de simplement mélanger et de s’adapter aux arrondis des récipients

Fouet en spirale : Ces fouets sont très reconnaissables et de plus en plus présents dans nos cuisines. À l’extrémité de son manche se trouve un anneau presque perpendiculaire au manche, cet anneau est enfermé dans une spirale de fil. L’angle de cet anneau permet d’aisément mélanger dans de petits récipients.

Fouet avec des boules : Les fouets avec des boules sont encore peu connus, ils sont pourtant très efficaces. Les fils semi-rigides qui partent de leur manche se finissent avec une sphère. Cette structure particulière permet d’aller chercher la pâte dans les recoins, de mélanger entre des morceaux d’aliments, etc.

Fouet électrique : Les fouets électriques sont des petits appareils électroménagers. Très simples d’utilisation, il est généralement de petite taille et n’est pas particulièrement onéreux. Les plus basiques sont composés du corps de la machine, contenant le moteur, et, généralement, de deux fouets.

À quoi sert un fouet ?

Un fouet a 3 fonctions principales :

Émulsionner : C’est-à-dire, disperser un liquide dans un corps dans lequel il est presque insoluble. Pour préparer de la vinaigrette ou des mayonnaises, il est essentiel de bien émulsionner ses ingrédients. Une émulsion est généralement trouble, opaque, translucide ou opalescente.
    Battre : C’est remuer vigoureusement afin de briser la structure d’un aliment (les œufs par exemple) même lorsqu’on y incorpore d’autres ingrédients.
      Fouetter : C’est aérer un mélange ou un ingrédient afin d’en augmenter le volume et d’en changer la structure.

        Quelles caractéristiques sont à prendre en compte lors de l’achat d’un fouet ?

        Matériau : Les fouets sont majoritairement en acier inoxydable ou en silicone. L’acier inoxydable est un matériau durable qui ne rouille pas et qui s’entretient facilement. Solide, il permet de mélanger aisément tous types de pâte et d’ingrédients. À l’inverse, le silicone est plus léger et ne se déforme pas, même s’il est heurté. Il est parfois critiqué pour sa souplesse qui peut compliquer le mélange de certaines pâtes trop épaisses. Cela dit, les deux matériaux sont de bonnes qualités, et le choix doit résider dans vos préférences et votre confort d’usage.

        Ergonomie : Le manche du fouet doit être ergonomique. La prise en main doit être simple et confortable. Il est essentiel que vous soyez en mesure d’utiliser le fouet pendant une longue période sans vous faire mal au poignet. De plus, il est essentiel que la longueur de votre fouet soit adaptée au type de récipient que vous utilisez pour cuisiner.

        Entretien : L’entretien d’un fouet est souvent un véritable casse-tête, entre les aliments bloqués dans ses fils et le rinçage souvent complexe. Il est donc important de privilégier un fouet facile à nettoyer, ou alors, d’investir dans une brosse spéciale qui permet de retirer les ingrédients pris au piège dans les fils du fouet.

        Des centaines de produits pour votre cuisine et votre maison à découvrir

        Un monde de collections

        Présentation des recettes
        1 sur