Le pain, une histoire sur les chemins de l'humanité - Fackelmann France

Le pain, une histoire sur les chemins de l'humanité

Le pain est un aliment de base qui se compose de farine et d'eau. Le pain est probablement l'aliment le plus largement consommé dans le monde. Il est portable et compact, et constitue également une source importante de glucides, ce qui explique en grande partie pourquoi il constitue un élément très important de notre alimentation depuis au moins 30 000 ans.

On ne sait pas comment le premier pain a été fabriqué, mais il est probablement le résultat d'une cuisson accidentelle ou d'une expérimentation délibérée avec de l'eau et de la farine de céréales, car on sait que les hommes préhistoriques faisaient déjà du gruau à partir d'eau et de céréales. Les premières preuves de l'existence de la farine proviennent de découvertes archéologiques vieilles de 30 000 ans et datant du Paléolithique supérieur en Europe. Cette farine était probablement transformée en pain azyme. Mais c'était trop tôt dans l'histoire pour affirmer que le pain était un aliment de base à cette époque, car à l'époque de la chasse et de la cueillette, les régimes alimentaires européens du Paléolithique étaient principalement basés sur les protéines et les graisses animales. Le pain a pris sa place en tant qu'aliment de base au cours du Néolithique, il y a environ 10 000 ans. C'est à cette époque que le blé et l'orge ont été domestiqués en Mésopotamie et près du Nil. Avec le passage d'un régime de subsistance de chasseurs-cueilleurs à un régime agricole, le pain devient plus dominant dans l'alimentation des peuples, mais la matière pour sa fabrication dépendait des céréales qui poussaient localement. Cette évolution a fait passer les populations du statut de nomades à celui d'agriculteurs, a conduit à la formation de villes et a changé la société pour toujours. Le pain a marqué ce changement.

Dans l'Antiquité, les premières techniques complexes de cuisson du pain sont apparues. L'une d'entre elles consistait à conserver un morceau de pâte de la veille pour l'utiliser comme une sorte de levain qui déclencherait la fermentation de la pâte et lui permettrait de lever, grâce à quoi le pain durerait plus longtemps et aurait une meilleure saveur. Les Gaulois et les Ibères utilisaient la mousse écumée de la bière comme levain tandis que les peuples qui buvaient du vin et n'avaient pas de bière, utilisaient une pâte composée de moût de raisin dans le même but. Les premiers fours sur pied avec une porte d'accès ont été fabriqués dans la Grèce antique. Différents pains étaient également fabriqués, comme le pain d'orge et le pain de blé, ainsi que des gâteaux, des biscuits et des pâtisseries.

Dans l'Europe médiévale, le pain était également utilisé comme assiette. Un morceau de pain rassis de 15 cm sur 10 cm, appelé "trencher", était utilisé comme assiette absorbante. Lorsque le repas était terminé, le trencher pouvait être mangé, donné aux pauvres ou aux chiens. Les assiettes en bois sont apparues pour la première fois au 15e siècle.

À l'époque moderne, la cuisson du pain est industrialisée. Le pain est fabriqué beaucoup plus rapidement, au détriment du goût et de la nutrition. Le pain blanc a toujours été le pain préféré des riches tandis que les pauvres mangeaient du pain noir, à grains entiers, mais à la fin du 20e siècle, cette idée a changé et le pain à grains entiers a été préféré comme étant plus sain tandis que le pain blanc est devenu réservé aux pauvres. Des additifs chimiques sont également ajoutés pour accélérer le temps de mélange et réduire le temps de fermentation nécessaire.

Des centaines de produits pour votre cuisine et votre maison à découvrir

Un monde de collections

Présentation des recettes
1 sur