Comment bien choisir son faitout ? - Fackelmann France

Comment bien choisir son faitout ?

Bien choisir son faitout, c’est se simplifier la vie en cuisine. Très populaire et pratique pour de nombreuses préparations, le faitout est souvent considéré comme la marmite par excellence. Le faitout est idéal pour braiser, mijoter et pour cuisiner à la vapeur. Ustensile de cuisson incontournable, le faitout est polyvalent et régulièrement utile. Reconnaissable par ses deux poignées et son couvercle, le faitout est idéal pour la cuisson des aliments en quantité conséquente. Considérant les nombreux faitouts disponibles sur le marché, il est primordial de savoir quels aspects prendre en compte lors de votre décision d’achat.

L’importance du matériau  composant votre faitout : performance, santé et entretien

Le matériau dans lequel est conçu votre faitout jouera aussi bien sur la qualité de cuisson de celui-ci, son entretien mais aussi sur votre santé alimentaire. Les matériaux les plus courants sont l’aluminium, la fonte, le cuivre, l’inox et le verre.

Aluminium : C’est précisément la conductivité thermique élevée et une répartition uniforme de la chaleur qui font du faitout en aluminium un excellent choix. Son excellente conductivité thermique permet une maîtrise précise de la cuisson, c’est-à-dire, la possibilité d’augmenter et de diminuer la température très facilement. Résistant à l’abrasion et à la corrosion, les faitouts en aluminium sont durables et pratiques. L’aluminium séduit pour sa légèreté et sa polyvalence. Un faitout en aluminium est facile à transporter tout en étant solide. C’est, de plus, un matériau fiable et sain. Cependant, il n’est pas conseillé d’utiliser un faitout en aluminium pour la préparation de substances acides telles que le vinaigre ou les tomates. En effet, l’aluminium réagit avec l’acidité des aliments, c’est pourquoi il est préférable de ne pas conserver d’aliment à l’intérieur. Enfin, le faitout en aluminium ne devra jamais être exposé à des chaleurs excédant les 260°C au risque de se déformer.

Acier inoxydable : L’acier inoxydable est un matériau particulièrement hygiénique et sûr puisqu’il offre un haut degré de propreté grâce au traitement anti-oxydant auquel il est soumis. Robuste et solide, le faitout en acier inoxydable vous accompagnera durant des années. Abordable, la longue durée de vie du faitout en acier inoxydable en fait par ailleurs un investissement très intéressant. L’acier inoxydable ne conduit cependant pas très bien la chaleur, c’est pourquoi les faitouts en acier inoxydable sont idéaux pour des cuissons rapides ou pour faire bouillir des liquides. Le fond du faitout en acier inoxydable est généralement conçu en trois épaisseurs, une couche d’aluminium entre deux couches d’acier inoxydable. La couche d’aluminium ainsi introduite permet d’améliorer la répartition de la chaleur.

Fonte : Le faitout en fonte, traditionnellement appelé « cocotte », est excellent en termes de répartition de la chaleur. Il diffuse lentement et uniformément la chaleur sur toute sa surface et la retient longtemps. Le faitout en fonte est optimal pour la cuisson longue des soupes, des ragoûtes et des rôtis. De moins en moins choisi par les français, le faitout en fonte a le gros inconvénient d’être lourd et de conduire très difficilement la chaleur. C’est, de plus, un matériau qui demande un entretien extrêmement minutieux afin d’éviter la formation de rouille sur votre faitout.

Cuivre : Le cuivre est le matériau préféré des grands chefs cuisiniers. Seul un faitout en cuivre peut garantir une maîtrise de la cuisson parfaite. Ses excellentes qualités en termes de conductivité thermique permettent de contrôler avec précision les températures et de les augmenter ou abaisser très aisément et rapidement. Cependant, les faitouts en cuivre nécessitent un entretien régulier et particulièrement soigné. Afin de faciliter l’entretien d’un faitout en cuivre, il est recommandé de les choisir avec un revêtement en étain.

Le bon revêtement pour des cuissons sans accrocs

Le revêtement de votre faitout est presqu’aussi important que le matériau utilisé lors de sa fabrication. C’est ce revêtement qui sera en contact avec vos aliments, et qui empêchera vos préparations de brûler ou de s’accrocher sur les rebords de votre faitout. Les deux revêtements les plus populaires et les plus performants à ce jour sont la céramique et le revêtement antiadhésif.

Céramique : Les revêtements en céramique sont très tendances actuellement, aussi bien pour leur élégance et leurs performances. Les faitouts avec un revêtement en céramique vous permettent de cuire vos aliments délicatement, jusqu’à obtention d’une cuisson dorée et croustillante. En effet, la céramique garantit le maintien d’une température constante, même à feu modéré. Résistant aux rayures et à la chaleur, le revêtement en céramique est durable et robuste. Le seul bémol avec le revêtement en céramique est la nécessité d’ajouter des matières grasses lors de la cuisson des aliments afin qu’ils ne collent pas au faitout.

Revêtement antiadhésif : Les revêtements antiadhésifs sont prisés par de nombreux cuisiniers. Ils permettent de limiter l’ajout de matière grasse tout en garantissant que les aliments ne collent pas au faitout. Ils permettent généralement d’améliorer la répartition de la chaleur et surtout, un entretien simplifié. Le Téflon a été au cœur de nombreux débats à la suite de l’étude du PFOA (une composante du Téflon) indiquant que celui-ci pouvait être toxique. De nombreux revêtements ont depuis lors gagné des places dans le cœur des français, dont les revêtements en pierre ou en Ilag (un revêtement sans PFOA).

Comment choisir la taille de son faitout ?

Le faitout peut être considéré comme un hybride entre la casserole et la poêle, mais il a une particularité, sa hauteur est toujours inférieure à son diamètre. La quantité d’aliments à cuire et le nombre de personnes à nourrir sont des éléments essentiels pour choisir la taille de casserole adéquate. Notez que la capacité d’un faitout se mesure en litres et va dépendre, évidemment, de son diamètre et de sa profondeur. De manière générale, on considère qu’un faitout de 3 litres suffira pour cuisiner pour 1 à 2 personnes, qu’un faitout de 4 litres à 6 litres conviendra pour 3 à 6 personnes. Enfin, n’hésitez pas à prendre un faitout de plus de 6 litres si vous attendez de lui de pouvoir cuisiner en grande quantité (plus de 8 personnes). Prenez le temps de vous demander quelles quantités vous aimeriez cuire, pour combien de personnes, et à quelle fréquence, voire s’il ne vaut pas mieux investir dans plusieurs tailles de faitouts si vos usages sont réellement variés. Si vous choisissez un faitout trop petit, vous risquez de ne plus l’utiliser. Si vous achetez un faitout trop grand, il mettra plus de temps à chauffer et réduira vos économies d’énergie. De plus, le faitout doit rester maniable, et donc ne pas être trop grand ou trop lourd, même une fois rempli.

La forme et les accessoires du faitout :

Le couvercle : Pour être vraiment pratique et vous garantir le maintien du bon taux d’humidité lors de la cuisson, il est essentiel de choisir un faitout avec un couvercle. Même si vous avez déjà un couvercle de taille adaptée, sachez que seul un couvercle spécialement conçu pour un faitout en particulier et fait du même matériau s’y adaptera parfaitement. Privilégiez les faitouts vendus avec des couvercles en verre, ils vous permettront de surveiller le processus de cuisson sans l’interrompre ou retirer le couvercle. Cependant, les couvercles en verre ne passent pas au four. Si vous souhaitez un couvercle compatible à une cuisson au four, tournez-vous plutôt vers les couvercles en acier ou en fonte.

Les anses : Si certains faitouts design sont proposés sans poignées, nous vous conseillons de toujours privilégier la praticité à l’esthétisme. Des poignées confortables vous permettront de transporter sans risque votre faitout. Une bonne prise en main est essentielle, même pour mélanger les aliments lors de la cuisson. Privilégiez les anses fabriquées en « matériau froid », qui ne risquent pas de chauffer lors de la cuisson afin d’emmener votre faitout à table sans risque de vous brûler. Dans l’idéal, la taille des anses doit être proportionnelle à celle du faitout.

Les compatibilités : Plus votre faitout est compatible avec une importante diversité de modes de cuisson, plus vous avez de chance de le garder et de l’utiliser longtemps. Les pictogrammes des descriptifs produits ou des étiquettes vous permettent de facilement connaître les compatibilités de votre faitout. Pour les faitouts compatibles aux plaques électriques, à gaz ou halogènes, veillez à cuire à une température modérée. Enfin, vous pouvez pratiquer, si besoin, le test de l’aimant sur votre faitout. Si l’aimant reste accroché à votre faitout, alors vous pourrez facilement en déduire que votre faitout est compatible avec une plaque à induction.

Petite astuce pour entretenir efficacement votre faitout :

Lorsque vous avez votre faitout neuf et désirez l’utiliser pour la première fois, lavez-le au savon et avec une éponge douce. Faites-le sécher puis recouvrez sa surface d’huile. Mettez ensuite votre faitout avec l’huile à feux doux pendant quatre minutes. La surface de votre faitout en sera ainsi plus résistante et la durée de vie de votre faitout plus lo

Des centaines de produits pour votre cuisine et votre maison à découvrir

Un monde de collections

Présentation des recettes
1 sur